Posts tagged finistère

Réunion de Chantier

Ils font ça, dans les vraies constructions « normales ». Des réunions de chantier, pour faire le point sur l’avancement, sur ce qui va, mais surtout sur ce qui ne va pas. Alors nous on est tout seul mais comme des moutons on va aussi faire notre point (ça fait pro).

A ce jour, on a l’impression que le gros est passé. La conception et le dépôt du permis de construire (que l’on oubli  souvent) à durée 6 mois. Le chantier lui à commencé au mois de février lorsque je commençais à faire mes coffrages de pilotis dans le froid de l’hiver, au fond du garage. Puis le terrassier à tous terrasser en une journée. A deux on c’est appliqué à disposer les 25 coffrages avant de couler le béton fibrer. Là on ne s’est pas laisser prendre les pieds dans le béton avec ma petite équipe réunie pour l’occasion. En une matinée c’était plié.

Quelques semaines après, le charpentier commençait la construction de l’ossature, ce qui nous a laissé une petite pose. Enfin pas vraiment, Mme s’occupait de couver une future belle petite fille pendant que moi je consultait les fournisseurs pour les commandes à venir. Et il n’est jamais assez tot pour consulter les fournisseurs, ça avait commencé en décembre les négociations, et après les avoir travaillés au corps, venait le temps d’être livré dans les temps. D’abord les menuiseries (en juin) pour une pose dans la foulée, puis 3 remorques d’isolation et du placo, fermacell et rail métallique. Ce fut une erreur de ce faire livrer si tot les plaques, elles sont restée longtemps dehors et je pense que l’on a évité le pire. Seule 2, 3 plaques ont du être jetée à cause de l’humidité.

La maison est hors d’eau hors d’air en fin juin.

Voilà qu’arrive l’été, où heureux nouveaux parents que nous sommes, nous délaissons un peu la maison pour s’extasier devant notre petit bout. On encastre de temps en temps quelques bloques d’isolants entre les montants et on attaque les plaques d’isolants en fibre de bois en septembre. Deux couches sur tout les murs, ça en fait un paquet de surface. L’aspect de la maison ne change pas trop encore, elle reste vide (de pièces) car elle est toujours pleine de matériaux.

Un peu de vacances au mois de octobre vont me permettre de bien avancer. Doubler la dalle de l’étage, passer des gaines d’eau, mettre les tasseaux aux murs et commencer à passer des gaines électriques. On retourne de temps en temps au travail mais l’aide du papa permet de continuer dans la lancée et de faire le plafond de l’étage…puis les cloisons métalliques…suivit du plaquage du Fermacell tout en finissant au fur et à mesure l’électricité. 

Fin novembre, les journées sont de plus en plus courtes, mais nous avons bien avancé. les pièces sont quasis toutes créées et les espaces sont bien dessinés, chaque trou dans la cloison ce voit sortir une ou plusieurs gaines électriques. La buanderie avec l’emplacement du tableau électrique et des nourrices pour l’eau reste encore bien en chantier mais le reste ressemble à quelque chose.

Les prochaines étapes, les bandes, le tableau électrique et finir le réseaus d’eau avant d’appeller à nouveau le terrassier pour le raccordement. Viendra ensuite « les finitions », peintures, carrelage, parquet et installation de mobilier. On peut dire que le moral des troupes est bon. On ne c’était pas fixé trop de date, donc on est forcément dans les temps. Les passages de copains pour filer un coup de main fait toujours du bien!! ça a évité de trop se désocialiser et ça donne un coup de pouce au chantier.

Je ne sais pas si les vraies réunions de chantier se passent aussi bien, mais là, le bilan est plus que positif. Il faut continuer comme ça l’aventure. A suivre donc.

Publicités

Comments (1) »

Prenons un peu l’air

Sortons pour prendre un peu de recule et regarder la maison de l’extérieur.

Le bardage commence déjà à griser, mais ce n’est pas pour ça que l’on est là, on en reparlera plus tard, on est là pour les garde-corps.

Normes obligent, il fallait des garde-corps. Enfin normes ou pas on en aurait mis, car la fenêtre qui suis est la fenêtre de notre chambre. Un matin, la tête à l’envers, la porte, non la fenêtre, la fenêtre à la place de la porte, attiré par la lumière, l’accident aurait pu être vite arrivé.

Je sais pas vous, mais moi je trouve le résultat sympa. Alors l’idée n’est bien sûr pas de moi mais du charpentier, ou plutôt d’un de ses livres, mes c’est lui qui à eu l’idée de regarder dans le livre et qui m’a présenter l’idée. Enfin bref. Mettre des lames de bardage légèrement inclinées pour donner un effet à la fois discret vue du bas et solide malgré tout.

C’est plutôt bien vu la mise en place, simple et efficace et je crois même que l’on peu dire économique car fabriqué avec 4 bouts de planches de bardage.

Dernière petite note, le jeu de lumière à l’intérieur de la pièce qui est sympa.

Comments (1) »

Pirouette Cacahuète

La maison est en carton…

Enfin pas vraiment, c’est la première couche de panneau de fibre de bois qui donne cette impression de maison carton. Une étape qui donne l’impression d’un espace plus grand dans la maison.

Les ingrédients :

– plaque Steico 19mm de fibre de bois 120x2500cm

– clous tête extra large (j’ai trouvé que des clous de couvreur galvanisés)

– Mastic colle

– une scie circulaire

– un lève plaque

Rien de bien compliqué, on fixe les plaques de manière à ce que les bords tombent sur un montant pour un bon maintient.On soigne la jonction avec du Mastic car les deux couches de plaques vont faire office de frein-vapeur. Et roule, on recouvre tout les murs et le plafond de l’étage.

Alors, ça va devenir une habitude, un point sur cette première couche.

Les panneaux sont léger, ça le fait seul

Toujours pareil, le temps donné est pour notre maison de 115m², à notre vitesse. C’est comme pour les parcours de randonnée, c’est une indication, après tout dépend de votre état de forme.

Comments (2) »

fin du Bardage

Fini la vue du pare-pluie noir, maintenant place au bardage et ses couleurs rosées.

Là c’est pas nous qui avons œuvré pour la pose du bardage.

l’équipement nécessaire : scie à onglet, table de scie, cloueur et échafaudage.

Leave a comment »

un peu plus chaque jour

Plus de 5000.

Alors rien à voir avec les centaines de milliers de visites des buzz de l’année, mais c’est chaque jour c’est  une cinquantaine de visiteurs qui arrive sur notre site. Nous espérons donc qu’il vous y apporte quelques informations utiles. On va s’efforcer de continuer à poster régulièrement les dernières nouvelles du front pour vous, mais aussi pour avoir une petite trace de notre aventure.

On commence à avoir la visite de nos lecteurs sur le terrain pour discuter et voir le chantier de plus près, c’est bien sympa d’échanger.

c’est WordPress qui nous héberge. Sympa d’accueillir des gens sans domicile. 😉

Leave a comment »

Un peu d’animation

cliquez sur l'image

De l’animation pour 2 raisons, la première parce que ça a avancé très vite cette semaine sur le chantier, et deuxièmement pour ce petit gif qui suit et qui met un peu de mouvement sur le blog.

En fin de semaine, les murs du rdc seront terminés.

vue vers le sud ouest, les ouvertures de gauche à droite, la porte fenêtre de la cuisine, les baies vitrées dans l'angle sud-ouest et la porte d'entrée sur la face nord de la maison.

Reste les 2 ouvertures Est qui vont venir sur le prochain mur, fenêtre de la cuisine et porte de la buanderie. à suivre…

Comments (1) »

Terrassement spécial pilotis

Le jour était à peine levé et la machine était déjà là, prête à tout retourner. Le ciel dégagé, sans aucun nuage, présumait une belle journée, il faisait froid sur le terrain encore verdoyant. Je dis bien encore, car en quelques minutes la pèle va avoir décapé prêt de 100 m² de pelouse.

décapage

Le terre décapée et le terrain mis au niveau 0 de la maison, nous réalisons le tracé pour les fouilles.

tranchée réalisée

L’engin à creusé jusqu’à trouver du dur, du coup la profondeur varie entre 40 et 70 cm , il y aura partout 30 cm de béton et ensuite la hauteur des pilotis variera pour que la dalle bois soit à niveau, à 30 cm du sol. Il reste au terrassier à déplacer un arbre pour faire l’accès et l’empierrement.

En moins de 5 minutes, l'arbre trouve sa nouvelle place

empierrement pour l'acces des futurs engins au bord de la maison, à la fin des travaux un empierrement plus fin recouvrira tout ça pour l'accès des voitures

accès chantier

Une première journée de chantier sous le soleil, peut être un signe…

Quand on est pas content on le dit, alors quand c’est l’inverse… Une société de terrassement que l’on nous avait conseillée, et à notre tour nous allons vous en dire du bien. Ils ont fait un travail propre et consciencieux, on est très content. (le lien)

Leave a comment »