Posts tagged économie d’énergie

Réunion de Chantier

Ils font ça, dans les vraies constructions « normales ». Des réunions de chantier, pour faire le point sur l’avancement, sur ce qui va, mais surtout sur ce qui ne va pas. Alors nous on est tout seul mais comme des moutons on va aussi faire notre point (ça fait pro).

A ce jour, on a l’impression que le gros est passé. La conception et le dépôt du permis de construire (que l’on oubli  souvent) à durée 6 mois. Le chantier lui à commencé au mois de février lorsque je commençais à faire mes coffrages de pilotis dans le froid de l’hiver, au fond du garage. Puis le terrassier à tous terrasser en une journée. A deux on c’est appliqué à disposer les 25 coffrages avant de couler le béton fibrer. Là on ne s’est pas laisser prendre les pieds dans le béton avec ma petite équipe réunie pour l’occasion. En une matinée c’était plié.

Quelques semaines après, le charpentier commençait la construction de l’ossature, ce qui nous a laissé une petite pose. Enfin pas vraiment, Mme s’occupait de couver une future belle petite fille pendant que moi je consultait les fournisseurs pour les commandes à venir. Et il n’est jamais assez tot pour consulter les fournisseurs, ça avait commencé en décembre les négociations, et après les avoir travaillés au corps, venait le temps d’être livré dans les temps. D’abord les menuiseries (en juin) pour une pose dans la foulée, puis 3 remorques d’isolation et du placo, fermacell et rail métallique. Ce fut une erreur de ce faire livrer si tot les plaques, elles sont restée longtemps dehors et je pense que l’on a évité le pire. Seule 2, 3 plaques ont du être jetée à cause de l’humidité.

La maison est hors d’eau hors d’air en fin juin.

Voilà qu’arrive l’été, où heureux nouveaux parents que nous sommes, nous délaissons un peu la maison pour s’extasier devant notre petit bout. On encastre de temps en temps quelques bloques d’isolants entre les montants et on attaque les plaques d’isolants en fibre de bois en septembre. Deux couches sur tout les murs, ça en fait un paquet de surface. L’aspect de la maison ne change pas trop encore, elle reste vide (de pièces) car elle est toujours pleine de matériaux.

Un peu de vacances au mois de octobre vont me permettre de bien avancer. Doubler la dalle de l’étage, passer des gaines d’eau, mettre les tasseaux aux murs et commencer à passer des gaines électriques. On retourne de temps en temps au travail mais l’aide du papa permet de continuer dans la lancée et de faire le plafond de l’étage…puis les cloisons métalliques…suivit du plaquage du Fermacell tout en finissant au fur et à mesure l’électricité. 

Fin novembre, les journées sont de plus en plus courtes, mais nous avons bien avancé. les pièces sont quasis toutes créées et les espaces sont bien dessinés, chaque trou dans la cloison ce voit sortir une ou plusieurs gaines électriques. La buanderie avec l’emplacement du tableau électrique et des nourrices pour l’eau reste encore bien en chantier mais le reste ressemble à quelque chose.

Les prochaines étapes, les bandes, le tableau électrique et finir le réseaus d’eau avant d’appeller à nouveau le terrassier pour le raccordement. Viendra ensuite « les finitions », peintures, carrelage, parquet et installation de mobilier. On peut dire que le moral des troupes est bon. On ne c’était pas fixé trop de date, donc on est forcément dans les temps. Les passages de copains pour filer un coup de main fait toujours du bien!! ça a évité de trop se désocialiser et ça donne un coup de pouce au chantier.

Je ne sais pas si les vraies réunions de chantier se passent aussi bien, mais là, le bilan est plus que positif. Il faut continuer comme ça l’aventure. A suivre donc.

Comments (1) »