Posts tagged bois

L’escalier en Kit

Voici donc l’option choisie pour notre escalier, le Kit.

Pour un soucis tout d’abord financier, et pour évidement continuer dans l’esprit de la participation active à l’élaboration de notre chez nous.

ça ce présente comme ça, une grosse boite en boite d’un mètre cube et un DVD et roule.

Un vrai jeu de construction où l’on suit l’explication en images du DVD.

escalier web1escalier 2 webAprès s’être bien arrimé au sol, on alterne un tube en métal et une marche jusqu’au palier du haut. Et c’est à ce moment là où l’on croise les doigts pour que la trémie d’escalier soit de la bonne taille. Parfait ! La taille de l’escalier plus 6cm de chaque côté pour ne pas se coincer les mimines entre la rambarde et le mur.

escalier 3 webescalier 4 web

Les poteaux de la main courante vont dicter l’alignement des marches

escalier5 webLa main courante est une imitation bois en caoutchouc. Les barres arrive droite et c’est avec non petit bras que l’on le courbe à notre guise. Reste à mettre les filins en acier et le garde corps à l’étage.

escalier 8 webescalier 6 webescalier 7 web

Leave a comment »

Isolation volume I

De l’isolation en est arrivée 3 camions, un sacré volume !

On avait choisi de l’Isonat 55 flex, un mélange de bois et de chanvre qui nous paraissait pas mal. Le coût est forcément pas le même que celui de la laine de roche, plus de deux fois le prix… mais bon, produit plus performant, naturel, et avec une durée de vie nettement supérieur, on a fait ce choix.

Contrairement à son concurrent Steico (laine de bois) ou les blocs d’isolant rentre aisément dans l’entraxe  standard, pour l’Isonat il faut bien le tasser avant de la présenter entre les montants. un peu de sport.

Après, pas mal de découpes qu’on à fait avec un scie circulaire. ça fait pas mal de « pertes », enfin pas vraiment, les morceaux restant vont venir combler la dalle en bois du RDC.

On aura donc mis 14 cm de panneaux entre les montants des murs, 22 cm entre ceux de la dalle et de la charpente et restera 4 cm dans les cloisons et le plancher de l’étage.

On va essayer d’être clair et organisé en marquant pour chaque étape le matériel utilisé, le temps passé par des amateurs comme nous et pour notre maison de 115m2, et les liens qui vont bien. tout ça, on va essayer de si tenir. Et peut être même de compléter les étapes précédente.

Pour l’isolation en panneau entre les montants

Recommandations : bien utiliser un masque pour la poussière et soigner le comblage des éventuels trous.

Étape suivante, la seconde couche d’isolation SUR les montants en panneaux de fibre de bois compressée à 150kg/m3. 2 couches de 18 mm qui renforceront l’isolation, qui feront l’étanchéité à l’air et office de frein vapeur.

Leave a comment »

Les pilotis, LE BILAN

Voilà une étape de plus à notre projet, et qui dit fin dit bilan. Après des étapes de recherches, administrative,et de conception, celle ci était la première de construction au sens propre. Nous avons fait le choix de faire nos pilotis nous même pour une question de budget et vous allez voir pourquoi, mais  parce que l’on se sentait aussi de le faire. Les devis d’entreprises de maçonnerie tournaient autour de 6000€, nous en avons eu pour 1600€. je vous laisse faire le calcul. Ce pour quoi cela nous à pris, 1 journée 1/2 à deux pour faire les coffrage et les disposer sur le terrain puis une matinée pour couler le béton.

Les matériaux nécessaire :

planches de contreplaqué 10mm mini, lambourdes, béton fibré, et des vis.

Nous avons eu besoin de 12m² de panneaux, 60ml de bois et 7m3 de béton.

Le matériel utilisé:

table de scie, scie sauteuse, visseuse, truelle, bêche, laser et bétonneuse avec tapis

Leave a comment »

Le top départ est donné

A vos marques, prêt, partez !!!

Voilà le début de la construction qui a été donné avec des coups de bombe rose fluo au sol afin que le terrassier puisse décaper la terre végétale à la dimension de la maison plus un mètre à sa périphérie, pour les échafaudages futurs.

Pas bien compliqué pour nous, la maison n’a pas de formes biscornues, il nous suffit juste de placer au bon endroit sur le terrain un rectangle de 10,40m x 11,80m. Pour se faire on prend un repère par rapport aux 3 mètres réglementaires de limite de terrain, on fait un premier point pour un premier angle. La première ligne pour le mur Est, va être déterminé à la boussole pour orienter pile poil la maison vers le sud. Vient le second mur à placer à 90° par rapport au premier et c’est là que Mr Pythagore vient nous rendre visite. Un premier côté de 3m, un second de 4m et 5m pour la diagonale (3²+4²=5²). Technique efficace pour réaliser un angle droit. Merci Mr Pythagore.

Après la maison, le trou pour la phyto-épuration, un rectangle de 2,5m x 4m et voilà pour aujourd’hui. Mardi le terrassier décape, on fait le tracé pour les pilotis; et il fait des tranchées pour couler le béton. A suivre…

tracés de la phyto-épuration

.

Leave a comment »

A poêle !

Le titre c’est pour l’audimat, maintenant parlons Poêle.

Que choisir ???

Pas ça bien sûr

Voilà un p’tit moment que l’on se questionne sur notre mode de chauffage principal, poêle à bois, à granules, de masse ou pas… Nous avons donc commencé par aller voir les vendeurs de poêles (les experts) pour avoir leur avis et conseils. Après en avoir visité 5, le premier nous l’essai choisir le poêle de notre goût, le seconde nous conseillait un petit poêle de masse de 400kg, le troisième un poêle à granule, le quatrième un véritable poêle de masse et le dernier un petit poêle en fonte. Et c’est la vérité ! Du coup, on était encore plus embrouillé qu’en partant. Faisons donc le point sur tout ça. Nous avons (aurons) une maison bois de 115m² quasi cubique, au  avec une diffusion de la chaleur plutôt bonne, avec des performances équivalentes au BBC.

– Poêle à granule ou à bois ? Le premier, équipé d’un thermostat, fonction comme un chauffage central avec un programmateur on choisi la température de la maison au degré prêt, il suffit juste de le ravitailler en granules

tout les 2 à 3 jours (en hiver). Le bois de son côté nécessite plus d’attention, mais à pour lui la beauté des flammes. Les deux auraient pu convenir mais au final il ne faut en choisir qu’un, et après un mois de réflexion, nous allons opter pour le bois.

Maintenant nouvelle question monsieur le candidat; acier, fonte, pierre ollaire, ou de masse ? Pas facile,le poêle acier, ça perd vraiment trop vite ça chaleur, on élimine (plus destiné comme poêle d’appoint), le poêle de masse, on élimine aussi, c’est bien, on fait du feu pendant 1h et on a de la chaleur toute la journée mais c’est pas trop notre style.

Les Finalistes sont …

Le Contura 35T (poêle avec de la pierre ollaire)

Le Stuv 30 compact (il pivote sur lui même et à 3 positions, feu ouvert, vitré, ou ralentit )

Le Jotul  F 263   (vitres latérales et bon rendement)

… The Winner is !

Le J0tul F263, changement de dernière minute, on s’est torturé l’esprit, et après avoir couché sur papier le pour et le contre du Stuv et du Jotul, ce dernier l’a emporté sur la taille de son foyer et pour sa composition en fonte. Et là c’est terminé, on ne revient plus dessus.

Jotul F 263

Contura 35T

Stuv 30 compact

Leave a comment »

La Dalle !

Continuons, de bas en haut, et sur le plancher des vaches (ou presque), la dalle !

Reposée sur pilotis béton la dalle bois se composera comme ceci :

Merci encore à notre charpentier et à ses conseils. J’ai l’impression que l’on va beaucoup le citer, Morgan de Co2@, dans ce projet, mais sachez que nous n’avons pas d’action dans sa société, c’est juste qu’il est top.

Revenons à nos moutons,

Pour une bonne ventilation, la dalle bois doit reposée au minimum à 30 cm du sol (un genre de vide sanitaire ouvert).

De bas en haut :

– on commence par un première couche d’OSB, qui nous embête un peu pour le problème de point de rosée, mais qui est obligatoire.

– Entre les solives de la laine de chanvre/bois (50kg/m3) viendra comme pour les murs, réaliser une bonne isolation.

– une nouvelle couche d’OSB

– Puis un film PVC, pour l’imiter grandement la transmission d’humidité, qui aurait sans lui créé une condensation au niveau de l’osb du bas.

– un panneau de fibre de bois 150g/m3 1,8cm d’épaisseur

– et enfin de parquet

Ce qui nous donne, une dalle de 28 cm un R de 6,52 m².k/w et un déphasage de 12h30 minutes. Avec un U=0,15 W/m².k au niveau de la dalle, nous seront presque sur des valeurs de normes  maisons passive.

Nous on a choisi la dalle bois

Pour avoir une enveloppe Dalle-murs-toiture homogène

Pour limiter les ponts thermique

Pour utiliser moins de béton

Pour avoir un corps de métier en moins à gérer (on fera les pilotis nous même)

Les  –

Bien plus léger, donc forcément moins d’inertie

Une maison qui sera sur-élevée (pas forcément un moins)

Comments (2) »

Demandez le programme !

Le plan est fait, le permis déposé, voici ce qui est prévu pour la maison et qui sera détaillé par la suite.

– l’Assainissement des eau grises par phyto-épuration  avec Aquatiris

– la maison reposera sur des pilotis (23 je crois)

– sur lequel sera posé une dalle bois par Morgan

– la toiture mono-pente devrait être en Zinc

– l’isolation en fibre de de chanvre/bois

– les cloisons en fermacell

– les plafonds en BA13

– l’électricité avec des gaines blindées

– les toilettes seront sèches avec leur système de compostage

– le chauffage se fera au poêle

– le chauffe eau récupérera les calories de la VMC

– et la serre sera installée au plus top dans le jardin

Voilà le programme, tout plein d’articles à venir pour expliquer ces choix avant la construction, et d’autres par la suite pour suivre l’évolution.

J’viens de découvrir le blog d’un voisin, j’vous invite à le visiter c’est TY Koad (rien que le nom, on sait que l’on est du même coin)

Leave a comment »