Archive for décembre, 2011

La Dalle !

Continuons, de bas en haut, et sur le plancher des vaches (ou presque), la dalle !

Reposée sur pilotis béton la dalle bois se composera comme ceci :

Merci encore à notre charpentier et à ses conseils. J’ai l’impression que l’on va beaucoup le citer, Morgan de Co2@, dans ce projet, mais sachez que nous n’avons pas d’action dans sa société, c’est juste qu’il est top.

Revenons à nos moutons,

Pour une bonne ventilation, la dalle bois doit reposée au minimum à 30 cm du sol (un genre de vide sanitaire ouvert).

De bas en haut :

– on commence par un première couche d’OSB, qui nous embête un peu pour le problème de point de rosée, mais qui est obligatoire.

– Entre les solives de la laine de chanvre/bois (50kg/m3) viendra comme pour les murs, réaliser une bonne isolation.

– une nouvelle couche d’OSB

– Puis un film PVC, pour l’imiter grandement la transmission d’humidité, qui aurait sans lui créé une condensation au niveau de l’osb du bas.

– un panneau de fibre de bois 150g/m3 1,8cm d’épaisseur

– et enfin de parquet

Ce qui nous donne, une dalle de 28 cm un R de 6,52 m².k/w et un déphasage de 12h30 minutes. Avec un U=0,15 W/m².k au niveau de la dalle, nous seront presque sur des valeurs de normes  maisons passive.

Nous on a choisi la dalle bois

Pour avoir une enveloppe Dalle-murs-toiture homogène

Pour limiter les ponts thermique

Pour utiliser moins de béton

Pour avoir un corps de métier en moins à gérer (on fera les pilotis nous même)

Les  –

Bien plus léger, donc forcément moins d’inertie

Une maison qui sera sur-élevée (pas forcément un moins)

Comments (2) »